TER evolue

Les TER sont en voie de développement

La SNCF envisage de généraliser les contrôles aléatoires sur les trains express régionaux ou TER comme pour les autres trains. A l’exemple de l’Ile-de-France, cette politique pourrait développer la compagnie ferroviaire.

Un fait présent et à confirmer pour les TER

Le journal Le Parisien rapporte le lundi 1er septembre que sur les 15000 trains qui circulent, 6500 d’entre eux n’ont pas de contrôleurs. La SNCF vise à intégrer le même système pour les trains express régionaux. Ceci afin d’optimiser la ponctualité et d’améliorer l’efficacité de ce moyen de transport. Le Parisien explique que ce système existait déjà dans les années 80 où la compagnie ferroviaire a envisagé de généraliser les trains sans contrôleur en Ile-de-France. Durant cette époque, les contrôleurs ne sont pas tous présents dans les wagons. Les passagers franciliens sont contrôlés aléatoirement sur les quais ou dans les rames. Au moins 3 à 4 agents se chargeaient du contrôle de leur billet.

Quelles sont les mesures à prendre pour éviter les fraudes ?

evolution TERUn syndicaliste CGT pour le secteur Paris-Nord dénonce qu’un contrôleur n’a pas pour seule mission de vérifier les billets. Pour lui, il informe et assiste les passagers et joue également un rôle dans la sécurité ferroviaire. Pour lui répondre, la SNCF présente son nouvel équipement nommé AES. Ce dernier remplace efficacement les contrôleurs car il est surveillé de près par le conducteur. L’AES dispose d’un système de fermeture de portes et des caméras.

Le journal Le Parisien précise qu’en parallèle, la compagnie ferroviaire la SNCF renforce son système anti-fraude. Ceci afin de pallier l’absence de contrôleur et de limiter la propagation des resquilleurs. Pour ce faire, depuis le 02 septembre, les billets des trains express régionaux sans réservations ne sont plus valides que durant une semaine au lieu de 2 mois comme c’était le cas auparavant..

Leave A Comment