dormir_en _conduisant

Un français sur trois manque de sommeil

Dans tous les domaines, 1/3 des français souffre de conséquences dangereuses  relatives au manque de sommeil. Les résultats, apportés par l’institut national du sommeil et de la vigilance ou Insv, dévoilent qu’en moyenne les actifs dorment 6h 55 par nuit en une semaine.

Des chiffres imposants

Selon les chiffres de l’Insv, les 62 % des français qui travaillent ont des heures de sommeil qui se retrouvent entre 7 et 8 heures. Mais, la plupart ou plus précisément les 36% d’entre eux n’en possède que 6 heures.

De plus, l’Insv a constaté divers cas dangereux  lors de son enquête. A titre d’exemple, 17% des personnes qui prennent leur voiture pour aller au travail dorment en conduisant, au moins une fois par an. Dans ce même cas, l’institut compte 10% d’entre  eux à déclarer avoir déjà dû s’arrêter, 9% se sont endormis au moins une fois en 2013, contre 7% connaissant un accident heureusement mineur.

De ce fait, les actifs essayent de compenser ce manque en faisant une grasse matinée le weekend, en trainant le dimanche matin, en faisant des siestes une fois par semaine et en dormant dans les transports. Mais les «siesteurs » restent souvent ceux qui plaignent de somnolence.

Quelques astuces pour l’éviter

manque_de_sommeil

Le manque  considérable de sommeil est souvent dû à la somnolence de fatigue, de détérioration, de la santé ainsi que de la qualité de vie. On ajoutera avec ses éléments d’origine défavorables les risques d’accidents de la route, du travail et les accidents domestiques.

Ainsi, ce manque peut entraîner des conséquences sur les relations, l’objectivité et la physiologie. De ce fait, il est nécessaire de connaitre quelques conseils pratiques pour éviter ces conséquences à savoir l’élimination des distractions matérielles, en faisant quelques activités physiques et en favorisant l’hygiène personnelle.

Il n’est plus à informer qu’avec l’âge, le sommeil devient de plus en plus difficile à rattraper. Il est donc essentiel d’en prendre soin.

.

Leave A Comment