L’assurance des locaux commerciaux par les propriétaires

Bien souvent le propriétaire d’un local commercial n’assure pas lui-même son local mais exige qu’une assurance soit souscrite par son locataire qui doit lui remettre un certificat d’adhésion dans la mesure où l’assurance est obligatoire selon la loi. Cependant, cette démarche est loin d’être suffisante et nombre de personnes concernées l’ignorent.

Les devoirs du propriétaire

Contrairement aux idées reçues, le propriétaire doit également souscrire une assurance pour son local commercial même si son locataire en possède une. En effet, elle ne couvre pas l’ensemble des risques contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il en de même pour l’éventuelle assurance de copropriété de l’immeuble concerné.

En premier lieu, le locataire peut avoir souscrit une assurance qui couvre uniquement les risques les plus courants mais n’est pas complète ou du moins suffisante et en cas de sinistre, la responsabilité du propriétaire sera engagée. Ce cas de figure arrive bien souvent sans que le propriétaire ait pris ses dispositions et il doit alors assumer seul les conséquences de certains dommages.

De plus, il est indispensable d’assurer les murs de son local car celui-ci peut ne pas être loué en permanence mais être à l’origine de sinistres ou subir des dégradations plus ou moins importantes. Souscrire une assurance permet alors de préserver son patrimoine et permet de garder son capital.

Les garanties importantes

Les assurances pour les propriétaires comprennent une assurance du local en lui-même mais également des différents éléments qui peuvent être altérés. Ils sont alors protégés contre de nombreux dégâts comme l’incendie, le dégât des eaux, le bris de glace, le vol, le vandalisme, la tempête et l’ensemble des catastrophes naturelles. Ainsi, la couverture est complète pour garantir sécurité et sérénité à l’assuré.

De plus, une responsabilité civile est adjointe au contrat en cas de problèmes causés par les éléments existants dans le local commercial tel que le panneau électrique, la plomberie, ou des problèmes dus à des appareils précis comme le chauffe-eau qui peut occasionner des inondations par exemple. Cette partie du contrat est donc essentielle pour être protégé et pris en charge quelle que soit la situation.

Enfin, l’atout de ce type d’assurance est que la plupart du temps elle comprend une garantie contre la perte des loyers si un sinistre se déclarait dans son local commercial. En effet, lié à la perte d’exploitation, le local ne peut plus être utilisé pendant un certain temps après le sinistre et l’assurance se charge alors de prendre en charge les mensualités. Nous tenons tout de même à préciser que cette dernière partie reste facultative et non obligatoire comme le contrat de base..

2 Comments

  1. je loue un local commercial,un dégat des eaux causé par le voisin du dessus à endommagé ce local ,je n’ai pas d’assurance propriétaire bailleur .Cette assurance est elle obligatoire. Après ce sinistre je viens de renouveler l’assurance. Plafond très abîmé.La personne à qui je loue est assurée.

  2. Bonjour,

    Je suis locataire d’un local commercial, le propriétaire me demande de payer son assurance.
    Est-ce légal ?

    Merci

Leave A Comment