Finances internationales : les postes les plus populaires

La finance internationale renferme quelques branches de profession qui en font rêver plus d’un. Les étudiants des écoles commerciales sont particulièrement concernés par cela. En effet, leurs candidatures s’entassent de plus en plus chaque année.

Cependant, il est important de noter que des postes en particulier sont précisément plus prisés que d’autres. Parmi ceux-là, nous pouvons énumérer les postes de trader, de comptable, d’analyste ou de spécialiste du pricing. Nous allons d’ailleurs vous introduire chacun de ces postes à travers cet article.

Notons que la rémunération de ces postes justifie leur convoitise auprès des candidats.

Penchons-nous tout d’abord sur les postes de trader et de comptable

Comptable

Dans chaque pays, le poste de comptable se trouve être disponible. Cependant, ce dernier requiert de fortes compétences, ce qui en fait un poste assez difficile à atteindre. Mais n’empêche pas les candidatures pour ce poste d’affluer.

Effectivement, une annonce concernant ce poste peut attirer entre 800 et 900 candidatures. Concernant sa rémunération, elle est vraiment très intéressante, ce qui est tout à fait normal par rapport à la responsabilité du poste en question. En effet, un comptable se charge de la prise en main de la direction financière d’une entreprise.

Trader

Quant au poste de trader, ce dernier a pour responsabilité de se charger des opérations de marché. La popularité de ce poste a surtout été relancée auprès des jeunes après la sortie du film « Le loup de Wall Street », dont l’acteur principal était Leonardo Dicaprio.

Face à cela, les banques ne cessent de recevoir des demandes pour les postes de traders juniors ou seniors. Concernant la rémunération, un trader peut toucher entre 70 000 et 200 000 € par an. Les bonus et les primes peuvent faire grimper considérablement cette somme.

Malgré un Brexit qui serait susceptible de délocaliser certains postes vers Paris, Londres se présente encore comme étant l’épicentre du trading.

Passons maintenant aux postes d’analyste et de spécialiste de pricing

Analyste

Un analyste agit dans les domaines de fonds spéculatifs, dans l’investissement ou dans la gestion de fortune. Les offres venant des pays du Golf ou de la Chine sont souvent les plus intéressantes pour ce dernier.

Parmi les postes d’analyste les plus convoités, nous pouvons citer celui d’analyste anti-blanchissement. En plus d’une bonne rémunération, la popularité de ce poste est aussi due aux nombreux scandales financiers, impliquant de grands groupes, qui ont fait surface.

Spécialiste du pricing

Actuellement, les analystes financiers RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) sont particulièrement recherchés. Enfin, concernant son salaire, un analyste touche en général entre 50 000 et 200 000 € brut par an.

Un spécialiste du pricing quant à lui, est celui qui élabore les stratégies commerciales pour les équipes de vente. Brièvement, il est chargé de structurer cela. Celui-ci a également un pouvoir dans la conception légale des produits et peut donc y intervenir.

Concernant son salaire, un spécialiste du pricing peut annuellement toucher entre 70 000 et 100 000 € brut. Notons que cette rémunération dépendra de ses primes et de ses bonus au cours de l’année en question.

Leave A Comment