des contrats en cdd

Emploi : l’instabilité devient de plus en plus alarmante

A présent, la plupart des embauches se font en CDD. D’ailleurs, rien qu’au troisième trimestre de 2013, plus de 80% des recrutements se sont faits en CDD. Mais cela n’augmente pas la proportion de contrat à durée déterminée dans la totalité de l’emploi.

Décroissance du CDI

Le contrat à durée indéterminée ou CDI ne fait presque plus surface en France si bien que la majorité des embauches se font en CDD et ne comblent pas l’offre par rapport à la demande. Aussi, le ministère du travail affirme que seulement au troisième trimestre de 2013, 82,6% des embauches se sont faites en CDD. Les statistiques publiées ces derniers temps en font preuves tangibles et procurent une crainte considérable.

Les emplois et les recrutements à CDD ont pris place et se sont imposés avec l’arrivée de la crise. Allant d’une moyenne de 72% au milieu des années 2000, ces contrats en CDD sont à plus de 78% en 2009, pour ensuite ne redescendre en dessous de 80% depuis 2012 et culmine à 83% au premier trimestre de 2013.

Le CDD domine le marché du travail

contrat à durée déterminéeLe CDD connait d’innombrables entrées et  sorties  car les entreprises peuvent proposer des contrats plus cours et les faire tourner vite. De plus, en l’espace de dix ans, allant de 1,8 à 3,7 millions entre les troisièmes trimestres 2003 et 2013, le nombre de CDD de moins d’un mois a doublé.

On constate également une tout autre considération du CDD voire même une transformation. Les entreprises ou sociétés préfèrent d’abord recruter en CDD pour être certaines de la compétence de la personne engagée dans le domaine.  C’est seulement après qu’elles transforment régulièrement ces contrats en CDI en fonction de la qualification et de l’aptitude de cet employé. Aujourd’hui, le CDD est alors une sorte de période d’essai.

Le CDD est également la porte d’entrée des jeunes dans l’univers du travail car après des années d’études, plus de 20% d’entre eux se retrouvent en emploi précaire..

Leave A Comment