remise de diplôme

Les jeunes diplômés français font le choix de travailler à l’étranger

Une enquête menée par le Nouvel Observateur et RTL a révélé que bon nombre des jeunes diplômés font aujourd’hui le choix de s’exiler. Un phénomène qui alerte de plus en plus l’administration française car en 5 ans,  le taux de cet exil s’est accru de 14%.

Ce que les statistiques révèlent

Face à la réalité économique et sociale en France, bon nombre de jeunes, à peine diplômés, décident de partir à l’étranger pour assurer un meilleur avenir. En effet, 1,6 millions de jeunes Français sont aujourd’hui enregistrés comme résidents permanents ou temporaires aux Etats-Unis, en Suisse ou encore en Grande-Bretagne. Le Canada est également une destination très appréciée non seulement pour les diverses opportunités professionnelles qu’il offre, mais aussi pour son ambiance sociale.

Les statistiques avancent même qu’un étudiant sur cinq dans la filière commerciale et un sur dix en ingéniorat, quitte le pays une fois les diplômes en poche, soit environ 40 000 jeunes rien que pour cette année. De plus, les prévisions ne s’améliorent pas car près de 27% des jeunes à la recherche d’un emploi envisagent de quitter la France.

Les causes de cet empressement vers des pays étrangers

premier travail

Les enquêtes menées auprès des concernés ont révélé que nombreuses sont les raisons qui les poussent à envisager un avenir ailleurs, même si l’Etat s’en plaint car la formation d’un lui coûte environ 168 300€ depuis la maternelle jusqu’au master. La première raison évoquée par les jeunes est qu’à l’étranger les conditions de travail sont plus intéressantes et que la perspective d’évolution est plus rapide.

Le manque de dynamisme en matière de bureaucratie décourage également les jeunes diplômés en France sans parler de la difficulté lors d’une recherche d’emploi. Par ailleurs, l’expérience acquise à l’étranger ne peut qu’être favorable à l’accès d’un travail bien rémunéré une fois que l’on revient au pays..

Leave A Comment