CLCV : les résultats de l’enquête sur les produits à base de poisson

La CLCV (l’association nationale de défense des consommateurs et des usagers) a réalisé une enquête sur 237 produits à base de poisson et a conclu que certaines marques devraient fournir des efforts plus conséquents.

Un très faible taux de poisson

Deux ans après sa première enquête sur les produits à base de produits de la mer, l’association nationale de défense des consommateurs et des usagers a souhaité évaluer les progrès réalisés par les marques. Suite à cette nouvelle enquête, la CLCV a déclaré que des efforts ont été fourni mais que cela insatisfaisant.

En effet, certains produits, notamment les panés destinés aux enfants, ne sont constitués que de 30% de filet de poisson. D’autre part, de nombreuses soupes ne contiennent que 15% de cet ingrédient noble.

Dans la majorité des cas, les marques complètent les panés et les soupes avec ingrédients bien moins coûteux, tels que de la purée de pomme de terre ou du fromage.

Il est à noter que le taux minimum exigé par les associations européennes est de 50%. Suite à son étude, la CLCV a donc estimé que la France est encore loin de satisfaire les exigences du Vieux Continent, sur ces types de produits.

Ces marques qui ont fourni d’excellents efforts

PANES-POISSONSi de grands efforts sont toujours à fournir chez de grandes maisons, certaines marques ont toutefois su se plier aux exigences et proposent des produits de meilleure qualité. Néanmoins, ces “bons élèves” sont relativement rares et n’intègrent pas encore l’univers des géants du secteur.

Parmi les panés pour enfants les mieux élaborés, on peut citer les croustillants de poisson Les Doodingues. Ces derniers contiennent approximativement 70% de filet de colin d’Alaska à l’instar des panés Casino, composés de 70% de filet, sans additif.

Pour information, les plats préparés sont ceux qui proposent les taux les plus bas. Bien que Labeyrie soit connu pour la qualité de ses produits, il semblerait que la marque ne soit pas une référence dans le domaine des recettes à base d’ingrédients de la mer. L’effeuillé de lieu et de brocolis à la crème de saumon fumé de la maison ne contiendrait que 17,3% de poisson, d’après l’association nationale de défense des consommateurs et des usagers.

Leave A Comment