Etudiants : bon plan pour trouver un logement

La recherche d’une résidence étudiante peut devenir rapidement un véritable parcours du combattant. Les contraintes budgétaires et le nombre limité de logement disponible constituent les principaux obstacles, dans cette opération plutôt ardue. Toutefois, il existe diverses solutions qui permettraient d’accéder rapidement et à coût limité, à un logement.

Campus Vert

Campus Vert peut se révéler d’une grande aide dans la recherche de résidence étudiante, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais, en Picardie et en Bretagne. Il met en relation les étudiants en quête de résidence et les propriétaires qui mettent leur bien à la location, à un prix modique. Plus d’informations sur ce site Web : http://www.fac-habitat.com/fr/

Pour accéder aux prestations de Campus Vert, il est nécessaire de remplir un formulaire. Après cette première étape, l’association communique à l’adhérent des coordonnées de propriétaires.

Dans la majorité des cas, les résidences proposées par le prestataire sont localisées en périphérie des grandes villes. Le loyer varie entre 200 et 300 €, hors charge.

La colocation étudiante

coloc

La colocation étudiante peut être une excellente alternative à Campus Vert. Les étudiants qui optent pour cette solution doivent néanmoins se soumettre à certaines règles.

Ils doivent entre autres effectuer des animations dans leur quartier et c’est en remplissant la part de leur contrat, qu’ils peuvent accéder à un logement à prix raisonnable. Le loyer d’un appartement pouvant accueillir 3 personnes est compris entre 100 et 250 € par occupant, en fonction de la ville et du quartier.

A Toulouse, les étudiants qui ont opté pour les Kaps ont contribué à la mise en place d’espaces collectifs sur les jardins familiaux de Bagatelle. Ils ont également animé un café et installé des ateliers de théâtre, avec des élèves en provenance d’écoles primaires.

Pour pouvoir accéder à une colocation étudiante, il est indispensable de devenir bénévole. Cependant, les critères recherchés par les responsables du projet Kap sont relativement simples. L’étudiant n’a qu’à rédiger un CV, une lettre de motivation ou remplir des formulaires mis en ligne par l’Afev.

Durant toute la durée de la colocation, des suivis sont réalisés auprès des bénévoles. Ces contrôles ont pour principal objectif d’évaluer leur respect des directives mises en place, pour la réalisation des projets.

Loger avec une personne âgée

astuces pour logement etudiantSi de nombreux étudiants sont plutôt réticents à loger avec une personne âgée, cette solution semble pourtant être l’une des mieux adaptées pour limiter les dépenses en loyer et bénéficier d’un logement décent.

Pour faciliter l’accession à ces types de résidences, l’association Ensemble2Générations met en relation, des jeunes de 18 à 30 ans et des personnes âgées. Les étudiants ont ensuite 3 choix : logement gratuit, logement économique et logement solidaire.

Pour ceux qui ont un budget relativement serré, le logement gratuit est l’option idéale. Ils doivent s’acquitter d’une participation de l’ordre de 390 € par an et être présents chaque soir, à l’heure du dîner. Ils ont une soirée de libre par semaine et deux week-ends de libre par mois.

Le logement solidaire n’impose aucun service au locataire, mais celui doit payer une participation annuelle de 280 € et une indemnité d’une valeur comprise entre 400 à 450 € par mois. C’est la solution idéale pour ceux qui souhaitent bénéficier d’une grande liberté.

Le logement économique est un compromis entre celui gratuit et celui solidaire. Il offre une certaine liberté mais oblige l’étudiant à être présent régulièrement et d’assurer certains services en journée..

Leave A Comment