Le blocus des routiers à Corbas a été levé momentanément

Dans leur lutte pour l’amélioration de leur niveau de vie, les routiers ont une fois de plus organisé des manifestations ayant pour objectif de bloquer les centrales d’achat et les dépôts de pétroliers. A Corbas, le blocus a été levé temporairement, le 19 janvier dernier. Cette trêve a eu lieu avant les négociations du 20 janvier, qui ont abouti à une impasse.

Une petite trêve en attendant les résultats des négociations

Le 18 janvier dernier, les routiers ont décidé de mettre en place un blocus au marché de Gros Corbas, afin d’intensifier leur mouvement, ayant pour principale objectif, la révision à la hausse de leur pouvoir d’achat. Cependant, une petite trêve a été organisé le lundi 19, afin d’attendre les négociations qui se sont déroulées le mardi 20 janvier.

Il est à noter que, cette pause n’a pas fait l’unanimité auprès des routiers, mais elle a tout de même eu lieu, en raison de quelques problèmes syndicaux. En effet, si certains syndicats ont voulu mettre la pression sur les autorités, d’autres ont estimé qu’une levée du blocus serait mieux adaptée, en attendant les résultats des négociations.

Pour information, les routiers demandent la mise en place d’un dispositif qui permettrait de revaloriser leur rémunération, d’améliorer la prise en charge des mutuelles ou de bénéficier d’un treizième mois.

Le salaire horaire d’un chauffeur est actuellement de 9,71 € et les extras tels que les frais de nuit et de nourriture, ont été supprimés.

Echec des négociations et reprise du mouvement

Le mardi 20 janvier 2015, l’espoir de voir le relèvement du salaire horaire a été anéanti, après la réunion. Suite à l’échec des négociations, les routiers ont prévu de renforcer la grève à partir du 22 janvier.

La mobilisation implique désormais les différents syndicats, ayant mis le mouvement en place, et la Confédération française démocratique du travail, un des partisans de la trêve du 19 janvier.

La CFDT a demandé à ses adhérents, la poursuite de la grève avec durcissement de celle-ci à partir du 22 janvier.

 grève

Notons que, la CFDT est une confédération interprofessionnelle de syndicats français de salariés. Elle a été créée en 1919 sous l’appellation Confédération française des travailleurs chrétiens et occupe la première place nationale, en termes d’adhérents..

Leave A Comment