L’avis des Français concernant les impôts

D’après un sondage d’OpinionWay publié au début du mois de décembre, de plus en plus de Français voient dans le paiement des impôts, une extorsion de fonds de la part du Gouvernement, plutôt qu’un acte de solidarité.

L’étude OpinionWay

Du 5 au 6 novembre 2014, OpinionWay a réalisée pour le compte de la plateforme de prêt participatif Finsquare. Cette étude publiée le 1er décembre dernier, a porté sur l’avis des Français, sur les impôts. Selon le sondage, près d’un tiers des habitants de l’Hexagone estime que les taxes sont plus des extorsions de fonds, qu’un acte de solidarité pour la nation.

Les grands opposants au paiement des taxes se trouvent dans la catégorie des personnes non-soumises aux impôts sur le revenu et celle des travailleurs rémunérés à moins de 1 000 € par mois. 50% des individus ne payant pas d’IR pensent que les impôts sont des extorsions de fonds, contre 56% chez ceux à faible rémunération.

D’après Finsquare, cette opinion qui fait presque l’unanimité chez certaines catégories de personnes et de travailleurs est la cause d’une pression fiscale trop importante, entrainée par les différentes mesures mises en place par le Gouvernement pour redresser l’économie de l’Hexagone.

Une obligation pour la moitié des Français

l'évolution de l'impot en FrancePour un Français sur deux (un peu plus de 55%), le paiement des taxes est tout simplement un devoir citoyen que chacun devrait réaliser. En d’autres termes, ils ne sont pas totalement contre les impôts, mais ils ne les considèrent pas comme un véritable acte de solidarité. En effet, ils se sentent obligés de payer, alors qu’un acte de solidarité devrait généralement être effectué par consentement.

Pour information, plus de 80% des sondés pensent que le Gouvernement n’utilise pas l’argent des impôts à bon escient. Environ 73% aimeraient pouvoir choisir la façon dont le Gouvernement utilise les fonds récoltés, tandis que 56% approximativement, préféreraient financer directement des entreprises, plutôt que de s’acquitter des taxes. 40% sont prêts à prendre des parts dans le capital d’une société, tandis que 20% sont pour l’emprunt. D’autre part, seulement 2% des personnes interrogées ne trouvent aucun inconvénient à faire des dons pour aider les entreprises dans leur développement..

Leave A Comment