L'alcool bientot interdit dans les entreprises

L’alcool: Bientôt exclu des entreprises

Ces derniers temps, le gouvernement prévoit une prohibition de toute boisson alcoolique. Cela est dû à une lutte contre les drogues et les comportements addictifs. Aussi, c’est pour combattre les statistiques mises en avant par l’observatoire français de drogues et toxicomanies. Ainsi, les coupes de champagne après une réunion deviendront un cauchemar.

Une organisation assez sévère

Bientôt, plus une goutte d’alcool ne serait tolérée grâce à ce nouveau plan d’action du gouvernement avec l’observatoire français de drogues et de toxicomanies. Estimant des risques considérables, le gouvernement craint que le stress, la difficulté ou encore la saturation des heures de travail conduisent les salariés à consommer de l’alcool au travail.

Il y quand même une exception même si le code du travail précise qu’aucune boisons n’est autorisée sur le lieu d’activité. Celles à faible degrés sont alors autorisées selon l’article R4228—20. On notera les vins, les bières, les cidres ainsi que les poirés. On constate ici une tolérance positive car les occasions de boire de l’alcool au travail sont nombreuses telles que les pots, les fêtes de fin d’année, les repas d’affaires ainsi que bien d’autres.

Une décision évidente

effet de l'alcool

Il semblerait que le gouvernement ait pris une bonne alternative. Les effets de l’alcool sont très bien connus. Seulement un ou deux verres risquent de modifier la capacité de travail : le temps de réflexe rétréci, le champ visuel resserré, les aptitudes d’apprentissage et de mémorisation altérées, la baisse d’attention, la prise de risques inconsidérée voire même des accidents de travail.

Ces risques peuvent provoquer un coût financier considérable comme la baisse de la qualité de travail, la mauvaise attitude, la démotivation, sans compter les dégâts matériels et les accidents de travail qui sont systématiquement sous l’entière responsabilité de l’entreprise.

Finalement, il n’est toujours pas facile d’adopter une bonne attitude si jamais l’un des salariés est un alcoolique chronique.

.

Leave A Comment